01
02
03
04
05
01 / 05

Dassault Aviation

Le Campus industriel de Dassault Aviation à Mérignac s’agrandit pour accueillir un nouveau centre d’études.

Dans le cadre de son plan de transformation « Piloter notre Avenir » lancé en 2016 par l’avionneur, le Campus industriel de Dassault Aviation, à Mérignac, s’agrandit pour accueillir un nouveau centre d’études, de développement et de soutien après-vente pour les activités civiles et militaires.

Ce projet ambitieux vise à rassembler sur un même site toutes les équipes travaillant sur un avion depuis sa conception jusqu’à sa production et au support. Il s’inscrit dans une revalorisation de l’ensemble du site autant paysagère que fonctionnelle.

Le parc paysager existant est redessiné pour connecter les nouveaux équipements au site, le restaurant d’entreprise est agrandi, un parking silo de 750 places est créé, ainsi qu’un bâtiment de vestiaires et de parking pour les cycles.
Le parc est un lieu à la fois de détente mais aussi de rencontres informelles participant au « bien-être au travail » des salariés.

Connecté au Nord du site à deux pas des hangars historiques où sont encore assemblés les Rafale et les avions Falcon, les nouveaux locaux rassemblent sur près de 26 000 m² et quatre niveaux, 1 500 postes répartis en 24 espaces collaboratifs.

Client : DASSAULT
Localisation : Mérignac, France
Surface : 25 800 m²
Statut : Livraison
Date : 2021
Key points
  • Command center.
  • Restaurant inter-entreprises.
  • Pôle de production.
  • Plateaux de bureaux modulables.
  • Virtual reality Center.
  • Immersive Reality center.
  • Auditorium.
Performance environnementale
  • Intégration du paysage dans le projet.
  • RT 2012 -20%.
  • Utilisation maximale de l’inertie thermique du bâtiment.
  • Free cooling de l’atrium.
  • Production photovoltaïque sur le parking Silo.
Télécharger la fiche projet

Médias

1/1
Jean-loup PATRIARCHE
01 / 01

Intentions - parti pris

Les éléments du programme organisés autour d’un parc paysager sont évolutifs. Un vaste parvis assure l’accueil et la connexion entre les différents flux piétons amenés à entrer dans le bâtiment ou à pénétrer au coeur du campus.
 
Sur le modèle des forêts d’Aquitaine faites d’alignements de pins, nous avons proposé un plan réglé sur une trame de 18 mètres. Cette “grille” virtuelle se décline sur l’ensemble de notre zone d’intervention, elle régit autant le paysage et les plantations que le bâtiment de bureaux, les espaces de stationnement ou les locaux de vie sociale et de restauration. Elle permet de coudre le nouveau bâtiment avec le site existant pour une intégration complète.

Privilégier la densité pour laisser place à un grand parc paysager.

Des espaces flexibles autour d’une rue centrale

À l’intérieur, une rue de près de 130m de long et 18m de large, traversant le bâtiment d’Est en Ouest, est la colonne vertébrale du bâtiment. Ce lieu d’exposition, d’information, d’événements et d’échanges permet de distribuer les différents espaces disposés de part et d’autre en peignes comme des ailes sur le fuselage d’un avion.

Au rez-de-chaussée, côté sud, des espaces ouverts sur le parc accueillent des salles de réunion, des espaces VIP ainsi qu’un Command center accessible par une cour de service.
 
Côté nord, on trouve des espaces plus fermés comme :

  • la salle de conférence, traitée en amphithéâtre à l’ambiance soignée et utilisable hors enceinte sécurisée si nécessaire.
  • les bancs d’essais, regroupés en deux sous-ensembles et desservis par des dégagements dédiés afin de séparer les flux militaires et civils.
  • le data center, implanté lui aussi sur ce côté du bâtiment rendu étanche aux vues extérieures.

 
Dans les étages, la rue assure les connexions entre les espaces de bureaux par un jeu de passerelles. Toutes en courbe, elles contrastent avec la rigueur des lignes extérieures.

Focus space planning - Les espaces de travail

Les espaces de travail, d’environ 500 m2, sont implantés de part et d’autre de la rue intérieure dans une ambiance lumineuse et agréable grâce aux prises de lumière naturelle en toiture, mais aussi grâce aux patios ouverts au Sud vers le centre du campus et vers les avions.
 
Côté rue, les coursives s’élargissent ponctuellement afin de créer des salons d’étages, ces espaces informels permettent de favoriser les échanges entre les collaborateurs.
 
Côté patio et sur chaque niveau on trouve des espaces modulables permettant aux équipes travaillant sur un même projet de se rassembler dans un espace dédié.
 
Sur un plateau type on retrouve un axe central comprenant des espaces de réunion de 6 et 12 personnes, des bulles individuelles de 2 à 4 personnes, un espace de réunion partagé, une zone informelle avec salon, bibliothèque, pour apporter une touche connotée habitat.
 
Autour de cet espace d’échange s’articule 5 espaces de travail ouvert. Chaque open space regroupe une douzaine de postes de travail. Ces open spaces sont structurés et séparés par un bureau fermé.

Une ambiance lumineuse et agréable pour des espaces de bureaux fonctionnels qui favorisent les échanges.

Ces espaces de travail sont situés en premier jour avec une dominante colorimétrique claire pour apporter un confort et bonne luminosité.
 
En opposition, la partie centrale offre des teintes sombres au sol et au plafond pour favoriser l’échange et la discussion.

Architecture d'intérieur et mobilier

L’intérieur est pensé pour refléter l’image de marque de Dassault Aviation : sobre, chic, et évoquant l’univers de l’aéronautique. Par conséquent, les matériaux nobles – bois, métal, carbone, cuir –, ainsi que les tons noir et blanc sont privilégiés.
 
L’esprit du mobilier est à l’image du fameux Falcon, l’avion civil de Dassault : chic, beau mais pas ostentatoire. Quelques touches de couleur, ainsi qu’un rappel de l’esprit Art Déco, cher à la famille Dassault, viennent s’ajouter à la prédominance du noir et blanc, et du bois et du métal.

Les espaces sont pensés pour permettre une flexibilité totale et s’adapter aux innovations imaginées par les équipes de Dassault.

Signalétique

La signalétique a été intégrée le plus possible aux choix architecturaux et aux aménagements intérieurs tout en répondant aux différents usages et besoins.
 
La valorisation des espaces a guidé le traitement signalétique avec l’utilisation exclusive du noir pour apporter sobriété et unicité.

Paysage

La promenade au cœur du Parc Forestier, dans lequel le bois prédomine, est animée par des placettes en béton. Parfois plantées d’arbres, parfois ouverts, ces espaces de repos et de rencontre sont agrémentés d’un mobilier sur mesure incitant à la détente, à la relaxation ou la lecture.

Ils sont composés de grands éléments sculpturaux et déclinables, en bétons et bois. Ces mêmes éléments sont aussi disposés dans la forêt, lorsque l’implantation des arbres laisse place à des clairières ouvertes, lumineuses et plus intimes.

Notre volonté a été de lier le projet avec son contexte riche, de faire entrer la matière végétale jusqu’au cœur du site dans un souci constant de continuité et d’intégration paysagère.

Équipe

Patriarche (Architecture, Architecture d’intérieur, Space planning, Ingénierie TCE, Economie, Signalétique)

Partenaires :

Tecta
Cuisinorme
IdB
Félix & Associés
OPMO

Crédits :

Programme

Bureaux
Graphisme
Industrie
R&D - Labos