01
02
03
04
01 / 04

Campus Agro Paris-Saclay

AgroParisTech, établissement d’enseignement supérieur agronomique et de recherche, a regroupé ses activités franciliennes au coeur du plateau de Saclay.

Conçu en collaboration avec Marc Mimram Architecture & Associés, ce campus est composé de huit bâtiments distincts autour d’un parc de 2 hectares : un bâtiment d’entrée, le Forum, cinq bâtiments d’enseignement et d’administration et deux grands bâtiments qui permettent d’accueillir des laboratoires répondant aux standards internationaux.

Notre mission portait sur la conception des bâtiments de laboratoires de recherche (laboratoires L1 / L2 / L3 avec serres S1 et chambres climatiques C3) ainsi que d’un parc de stationnement souterrain.

Les bâtiments de recherche proposent de grands « plateaux » évolutifs dans le but d’offrir une rationalité d’usage et de fonctionnalité. Ces plateaux de recherche modulables permettent d’intégrer des variations dans l’organisation des entités de chaque axe de recherche, atténuant les cloisonnements entre les filières dans une vision holistique de la recherche.

Client : CAMPUS AGROS SAS
Localisation : Palaiseau, France
Surface : 37 600 m²
Statut : Livré
Date : 2022
Key points
  • Façades briques.
  • Lumière naturelle, patios.
  • Laboratoires L1, L2, L3.
  • Serres S1.
  • Chambres climatiques C3.
  • Plateaux évolutifs.
Performance environnementale
  • Conception d’un espace halle vitrée au fonctionnement proche d’une serre.
  • Utilisation du végétal et de l’eau dans la conception bioclimatique.
  • Matériaux de construction à base de terre.
  • Engagement énergétique sur 30 ans sur la base des calculs en STD.

Intentions - parti pris

Les bâtiments de recherche proposent un environnement malléable, flexible et adaptable au double rythme de travail du chercheur avec, d’une part, un travail de concentration personnel et, d’autre part, des conditions d’interactions, d’échanges et de rencontres avec la communauté scientifique en évolution permanente.

Ainsi, le bien-être de l’individu et l’interaction au sein du groupe fondent le concept architectural du Campus Agro.

Les grands plateaux sont divisés en différents espaces qui correspondent aux différents temps de la recherche :

  • Le temps de la recherche, du retrait et de l’introspection, doté de plateaux de laboratoires évolutifs et modulables.
  • Le temps du travail en groupe à plusieurs, dans les espaces de réunions.
  • Le temps de la rencontre, de l’échange informel, de l’émulation intellectuelle collective dans les espaces de convivialité.

Une identité hybride et partagée au sein du campus

AgroParisTech-INRA associe des pavillons et des bâtiments distincts, dont les volumes expriment leurs fonctionnalités spécifiques en un tout cohérent. La symbolique des rythmes, des répétitions, des allitérations des façades, affirme l’identité partagée du Campus AgroParisTech-INRA : l’unicité s’exprime ici au travers des volumes compacts en brique, avec de grandes ouvertures sur le paysage, illustrant l’ouverture sur les autres, sur le monde.

Le volume des bâtiments de recherche s’apparente ainsi à de vastes monolithes ancrés au sol, percés par de larges loggias ouvertes sur le panorama, faisant pénétrer abondamment la lumière jusqu’aux patios, jusqu’au centre de la recherche. Le rythme des façades des bureaux et de la recherche est basé sur le module de 1,50 m avec un sous-multiple permettant le cloisonnement selon des bureaux de 10 m2, de 15 m2, de 23 m2, de 30 m2, de 40 m2 et de 50 m2.

Équipe

Architecte mandataire

Marc Mimram Architecture & Associés.P

Architectes associés

Lacoudre/Patriarche

Partenaires

Agence TER
Topager
Betip
WSP
TEM Partners
Artelia
Franck Boutté
Altétia
Alternative
DAL
Cider

Crédits

Photos : extrait de vidéos L'imagerie

 

Programme

Bureaux
Enseignement
Equipement
R&D - Labos
QEB
Conception d’un espace halle vitrée au fonctionnement proche d’une serre.
Utilisation du végétal et de l’eau dans la conception bioclimatique.
Matériaux de construction à base de terre.
Engagement énergétique sur 30 ans sur la base des calculs en STD.