01
02
03
04
05
01 / 05

École de Uetikon

Réhabilitation d’un site industriel transformé en école, sur les rives du lac de Zurich.

Le site d’Uetikon am See a été fortement marqué par l’industrialisation du début du XIXème siècle. Les traces du passé industriel sont omniprésentes : rails de chemin de fer et passerelles métalliques ponctuent le site. Dans ce grand ensemble, deux bâtiments emblématiques émergent : les fours et la centrale électrique.

Le projet a pour but de valoriser ce site historique en le transformant en une école : lieu de rencontres et d’expérimentation liées à l’enseignement et à la culture.

Notre proposition s’appuie sur deux grands principes :

  • l’aménagement d’un grand parc sur les berges créant des interactions entre la ville, le lac et l’école.
  • la conservation des bâtiments emblématiques et leur mise en valeur.
Client : Canton de Zurich
Localisation : Uetikon, Suisse
Surface : 23 600 m²
Statut : Concours
Date : 2021
Key points
  • Structure hybride bois-béton.
  • Flexibilité des espaces.
  • Enseignement.
  • Patrimoine industriel.
  • Changement de destination.
  • Transparence.
Performance environnementale
  • Béton recyclé.
  • Bois d’origine locale.
  • Raccordement réseaux de chaleur urbain.
  • Panneaux solaires photovoltaïques.
  • Toitures végétalisées.

Intention - parti pris

La Kantonsschule et la Berufsfachschule s’implantent côte à côte au bord du lac, l’une dans les bâtiments des fours, la seconde dans un bâtiment neuf de 5 niveaux. Les deux écoles profitent ainsi de manière équilibrée de la présence du parc et des vues exceptionnelles sur le lac et le paysage. Elles forment avec le bâtiment culturel des Engrais, un ensemble fort de bâtiments publics, affirmant la nouvelle identité du site.
 
Un bâtiment neuf au nord du site est dédié aux activités du sport du KUE. Un parking est implanté au niveau inférieur et permet de concentrer les flux automobiles en dehors des espaces extérieurs des écoles. L’espace extérieur est libéré, favorisant l’autonomie et l’appropriation des lieux dans un cadre de vie ouvert et protégé.

Matérialité

Les matériaux existants (la brique, l’acier, le bois) et les traces archéologiques des bâtiments industriels dans les bâtiments, sur les parois ou au sol sont conservés autant que possible.
 
L’usage du verre en façade et dans les intérieurs favorise la transparence et les échanges. Il révèle et protège les structures bois d’origine et permet de ramener la lumière au cœur des espaces intérieurs.
 
Le bois est omniprésent dans les bâtiments neufs et dans les extensions. Il est utilisé en structure principale des constructions, il s’affiche en structure des façades ; il définit l’identité du projet. Sa légèreté et sa matérialité douce dialogue avec l’existant et apporte une ambiance chaleureuse et contemporaine par contraste avec les matériaux laissés brut de la brique et du métal.

L’école cantonale « Kantonsschule » (KUE)

Le MINT, L’Enseignement Général et l’Enseignement Art et Musique s’organisent sur 3 niveaux dans les bâtiments des fours. Le Sport est implanté au nord, au-delà de la façade de la centrale électrique. Les salles de préparations des enseignants et la salle des professeurs sont en position centrale et ouvertes sur l’extérieur et le port.
Les espaces particuliers de chacun des secteurs qui ont vocation à accueillir du public (Hall d’expérimentation, Atelier, Atelier d’Art) sont positionnés sur la façade d’entrée et s’ouvrent sur le parc. Ils sont accessibles facilement par le public soit par le RDC, soit par le niveau 1 depuis la passerelle.

L’ensemble des secteurs est relié par deux larges rues intérieures qui traversent le bâtiment du nord au sud et offre la possibilité de multiples espaces de travail et de rencontres pour les élèves. Ces espaces peuvent être librement aménagés, en zone de travail ou de discussions plus informelles. Ces passerelles offrent un parcours transversal entre les espaces et les fonctions, et permettent des séquences visuelles variées jusqu’au lac.

Les circulations des salles de classes sont dotées de grande trémies qui permettent de faire entrer la lumière au centre des grands Halls et font communiquer les niveaux entre eux visuellement.
Le hall en double hauteur permet de découvrir dès l’entrée la structure d’origine en filigrane. Il est directement connecté à la grande cour dont la géométrie est conservée.
Les extensions neuves en pont au-dessus de la cour créent des espaces extérieurs protégés.

L’école professionnelle « Berufsfachschule » (BZZ)

Le programme de l’École Professionnelle se développe sur 5 niveaux. En position centrale entre le bâtiments des Engrais et l’École Cantonale, il intègre dans son volume les éléments du programme des locaux communs aux deux écoles et l’Aula.
Les salles d’enseignements s’organisent sur 2 niveaux. L’espace central entre les salles est dédié au Gruppenraum et à des espaces de détente pour les élèves.

L’Aula prend place sous le jardin en pente. En interface entre le KUE et le BZZ, il est également directement accessible par le public depuis le parvis.
La médiathèque accueille les usagers depuis le jardin en pente par un espace en double hauteur largement ouvert sur les façades historiques du KUE et sur le lac.

La Mensa, accessible depuis le même niveau, offre un lieu panoramique exceptionnel aux deux écoles mais aussi pour l’ensemble du site.

La passerelle

La passerelle permet de connecter la Alte Lande Strasse au site pour les usagers venant de la gare, mais aussi Uetikon aux rives du lac. Elle est conçue comme une grande promenade.
Elle permet un cheminement en pente douce continu et
accessible à tous.
Sa largeur généreuse offre un espace public de qualité, support de végétalisation, d’animation et d’exposition en extérieur. Son écriture sculpturale en fait un objet singulier, se distinguant clairement des bâtiments tout en permettant de relier les différentes entrées et les bâtiments entre eux.

Un Jardin en pente - auditorium sur le lac

La passerelle se pose à l’arrivée sur un jardin en pente qui permet de rejoindre le bord de l’eau, ou de s’attarder en hauteur pour profiter des vues. Le jardin en pente permet également un parcours naturel depuis la place jusqu’à la médiathèque et la Mensa.

Le paysage

Le projet paysager se déploie autour de la thématique du « croisement », de la rencontre des époques, des matériaux ou des usages. Il permet d’immerger le piéton dans un univers de gare ou chaque sous-espace devient une petite station.
Chacune d’entre elles mène l’usager à une activité, sportive, éducative ou contemplative.
L’alternance des bandes végétalisées ou minéralisées rappelle le rythme des rails, qui filent côte à côte dans une perspective infinie ; ou se croisent pour amener le regard vers une autre direction…vers le passé ou le futur.

Équipe

Groupe Patriarche :

Patriarche (Architecture, Architecture d’intérieur, Paysage, QEB, BIM)
Patriarche Ingénierie (TCE, économie)

Partenaires :

Wh-p
WSP
B+P
Lemon consult

Programme

Enseignement
Réhabilitation
Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ?
Retirez-le de votre liste de téléchargement
Ajoutez-le à votre liste de téléchargement pour lire la description complète du projet au format PDF