go back
Accueil » Blog » ZOOM ENERGIE

ZOOM ENERGIE

Zooms 11/01/10 | 18:54

Extension House Boat Satellite – Bureaux BBC

Malorie Trillat Docteur en énergies

ECHANCIETESIM_8402_2

L’extension House Boat est un bâtiment circulaire de 135m² environ, (sans sanitaires.) 11 postes de travail sont disposés circulairement, face aux vitrages et une salle de réunion se trouve au centre avec un éclairage zénithal. Le travail en équipe entre architectes et ingénieurs a permis de concevoir rapidement et efficacement le bâtiment. Nous n’avons eu recours qu’à des systèmes simples et efficaces afin d’avoir une bonne reproductibilité du concept.

Label BBC : l’objectif a été de concevoir ce bâtiment pour atteindre une consommation énergétique la plus faible possible au niveau du label BBC-Effi­nergie. Ce label sera le niveau réglementaire thermique de base à partir de fin 2010 pour les bâtiments publics ou tertiaires et à partir de fin 2012 pour les bâtiments de type logements. Pour un bâtiment tertiaire, le niveau BBC est caractérisé par une consommation annuelle inférieure de 50% à la valeur de référence et une étanchéité à l’air contrôlée. Le gain obtenu ici est de 57.8%. La consommation obtenue selon le moteur de calcul Th-CE est de 51.2kWhep/m²SHON/an. Le parti a été pris de concevoir un bâtiment de niveau BBC, afin de parfaitement maîtriser et contrôler les différents éléments nécessaires à ce label qui sera prochainement le niveau réglementaire de base.
Ventilation : une ventilation simple flux a été retenue pour des raisons de simplicité. Hors saison de chauffage et de refroidissement, des châssis de ventilation naturelle (à lame orientables) permettront de ventiler naturellement le bâtiment.
Chauffage et refroidissement : le chauffage et le refroidissement sont assurés par un système de pompe à chaleur air-air (multi-split) avec technologie Inverter. La combinaison des unités intérieures et extérieures a été sélectionné afin d’avoir un COP optimal. Ce système se caractérise par des consommations électriques des ventilateurs réduites, une puissance relativement élevée dispo­nible même à -10°C et une régulation de la puissance en fonction des besoins. C’est un système simple à installer, à entretenir et à utiliser. Afin de réduire les besoins en refroidissement, des lamelles fixes ainsi qu’un sur­plomb sont présents sur tout le périmètre protégeant le bâtiment du flux solaire estival. Ces protections permettent néanmoins une exploitation du solaire passif.

Recours aux énergies renouvelables
Production photovoltaïque : 21m² de panneaux solaires photovol­taïques, orientés au Sud, sont intégrés sur la toiture terrasse. La production est consommée in situ pour les usages du bâtiment, grâce à l’installation de batterie de stockage. La production de cette toiture solaire fournira 30% des besoins en électricité, permettant d’atteindre un niveau théorique de consommation de 21,9 Kwh/m²/an. L’installation de 45 m² de panneaux photovoltaique aurais permis au Satellite de devenir un bâtiment à énergie zéro.
Bilan énergétique et suivi instrumental : les consommations de chauf­fage, de refroidissement, de ventilation, d’éclairage et les consommations pour les équipements de bureautique sont comptabilisées. La production photovol­taïque devrait couvrir à l’échelle annuelle la totalité des consommations en éclairage et de bureautique. Le bilan énergétique théorique sera contrôlé par la suite grâce au suivi métrolo­gique. L’instrumentalisation du bâtiment permettra de suivre les consommations par poste en fonction des conditions météo et d’utilisation du bâtiment. Enfin, le bilan énergétique global réel du bâtiment sera confronté aux simulations dynamiques (TRNSYS) afin de mieux appréhender le comportement réel d’un bâtiment tertiaire. L’objectif sera également de voir quelle « marche énergétique » serait à franchir pour rendre un tel bâtiment réellement à énergie positive à l’échelle annuelle (production énergétique supérieure aux consommations), afin de se préparer et d’anticiper à la réglementation thermique de l’horizon 2020.

DIAGRAMME DE OUF MALADE