go back
Accueil » Blog » Nouveaux systèmes constructifs - Vallin Fier

Nouveaux systèmes constructifs - Vallin Fier

Zooms 18/01/10 | 12:54

Des façades en bois sur ossature beton à Vallin Fier (74)

Cam 3 finale

L’agence d’Annecy travaille actuellement sur un ensemble de logements à Vallin Fier, qui vise à requalifier l’entrée de ville, mettre en place une coulée verte comme support des usages de proximité et développer un éco-quartier.

Ce projet est notable pour la mise au point d’un système constructif en ossature béton et d’un complexe de façades à ossature bois rapportée qui constitue l’enveloppe extérieure du bâtiment, permettant d’atteindre les performances thermiques recherchées : les logements à réaliser répondront au label certifié H et E et seront BBC. Le complexe de façades est réalisé sur la base de panneaux à ossature bois préfabriqués. Deux idées principales sont à l’origine de ce système.

Tout d’abord, ce complexe traduit une volonté de mettre en place un processus de construction industrialisé qui permette de réduire les coûts et les délais. La réalisation en atelier de panneaux rationnels et standardisés participe à la réduction du prix de revient du complexe, tandis que la préfabrication et le montage raccourcissent les interventions des différents corps d’état sur chantier et permettent de monter la façade en une seule opération.
Deuxièmement, on retrouve l’idée d’utiliser au mieux les qualités des matériaux. Concernant un complexe de façade rapporté, le bois, par sa légèreté et ses caractéristiques d’assemblage, se prête bien à la préfabrication, au levage et au montage sur chantier. Il s’agit en outre d’un matériau dont la ressource est renouvelable et présente en abondance dans la région du projet. Le béton utilisé pour l’ossature intérieure permet, par sa rigidité et son inertie, d’atteindre les niveaux de confort acoustique réglementaires et de justifier la résistance au séisme du bâtiment.

Le complexe de façade en lui-même est constitué de différentes couches de matériaux que l’on peut regrouper en trois parties, de l’intérieur vers l’extérieur:
- le doublage intérieur qui est constitué d’un parement en plâtre et d’une isolation, montés sur ossature métallique légère entre dalles; la paroi ossature bois proprement dite, qui comprend, un pare-vapeur, une isolation en remplissage d’une ossature bois, un panneau extérieur et un pare pluie;
- le parement extérieur, constitué de plaques ou autres dispositifs de parement, montés sur une ossature distincte fixée en applique sur le panneau extérieur de la paroi à ossature bois.
Les panneaux sont assemblés en usine, y compris les menuiseries et le parement extérieur. Ils arrivent en panneaux sur chantier où ils sont levés et fixés sur la structure en béton du bâtiment. Le bâtiment est ainsi rapidement mis hors d’eau et hors d’air. Le doublage intérieur est ensuite monté depuis l’intérieur dans un deuxième temps.

Au-delà de ses performances thermiques, le complexe doit également remplir toutes les fonctions exigibles des parois de façade : isolement acoustique, étanchéité à l’eau, résistance au feu, résistance mécanique, etc. Le complexe est étudié pour remplir l’ensemble de ces fonctions et sa composition est adaptée aux exigences du projet, notamment vis-à-vis de la résistance au feu et de la participation à la règle dite du C+D.